Présence de DMS à l’assemblée générale du RUG

Texte tiré de la newsletter Automne 2022 – Les infos du Réseau Universitaire Gutenberg.

« Pour la dernière intervention de cette matinée, nous recevons Olivier Martineau, directeur des opérations du groupe CAP MONETIQUE–CARTAX.
Il est accompagné par trois collaborateurs de la société DMS, Julien Perais, directeur technique, Jean-Luc Louyot, responsable des ventes et Céline Olivier, commerciale junior. SEDECO et DMS appartiennent en tant que marques au groupe Cap monétique. Sedeco gère les parcs de multifonctions à destination des étudiants. DMS, société partenaire du RUG depuis plusieurs années est notamment connue pour sa solution web-to-print PRINEO qui est utilisée à l’imprimerie de Lille depuis 2014. Cartax commercialise différents produits, moyens de contrôle et de gestion d’accès, tels Monecarte, Adcarte, ainsi que le logiciel Uni’Campus qui centralise le dialogue avec les applications métiers. La société propose également un logiciel pour la gestion des réseaux sociaux internes, incluant billetterie et moyens de paiement. Outre le déploiement decertaines de ces solutions à l’université de Lille, le groupe peut présenter de belles références d’implantation, comme à Sciences Po Paris, à la BNF ou encore au Centre Beaubourg. Du suivi de maintenance au recettage, Sedeco peut prendre en charge la totalité de la gestion des parcs de copieurs de proximité destinés aux étudiants. Grâce à un service à la carte, et mettant en avant l’optimisation des matériels, la société propose également la gestion de l’intégralité des moyens d’impression d’un établissement.

D’après Olivier Martineau, la force du groupe réside dans l’intégration de solutions logicielles pour la mise en place d’une politique d’impression maîtrisée. Cette politique est adaptée au cas par cas dans les différents établissements. Une solution gérant une redirection des travaux vers la reprographie centrale est possible. Des tutoriels concernant l’utilisation des machines sont consultables via le portail internet de la société. DMS propose également une solution de gestion du courrier sous différentes formes. Il s’agit d’une activité qui pourrait aider à pallier la baisse des tirages noirs constatée au cours des dernières années dans les services de reprographie.
Olivier Martineau propose d’ailleurs l’organisation d’une journée d’échanges sur ce type de projet avec le RUG. Le président a un avis plutôt favorable à cette proposition. Il explique qu’une rationalisation du courrier, pris en charge par le service reprographie, pourrait être une source d’économies pour les établissements. Certains centres de reprographie sont affiliés à la logistique, service qui gère généralement le courrier. Même s’il ne s’agit pas du coeur de métier des reprographes et imprimeurs, un rapprochement avec ce type d’activité est souvent possible. Olivier Martineau insiste sur la relative simplicité de la mise en place d’un tel projet. »
Julien Perais de DMS insiste sur une nouveauté, récemment implémentée dans Prinéo, qui est l’intégration d’un tableau de bord dynamique. Cet outil serait fortement personnalisable pour croiser des données qui émanent de différentes sources pour alimenter des statistiques plus pertinentes.

Toute la branche « print », atelier comme de proximité, pourrait donc être pilotée grâce à cet outil. Renzo Iacazzi souligne l’écoute attentive qu’il perçoit de la part de la société et en remercie les intervenants. »

2022-12-09T14:28:35+00:00